Pépites Afficher le menu

Top 3 et bonnes lectures : bandes dessinées

Chaque mois, un comité de lecture dédié aux bandes dessinées explore l’actualité éditoriale, pour proposer un choix de titres parmi les plus remarqués : avec un “Top 3” et des bonnes lectures à découvrir.

  • TOP 3- JUILLET 2018
  • Groléfant et Tit’Souris, Histoires (de) bêtes

    De Pierre Delye et Ronan Badel, Didier jeunesse.

    L’avis d‘Audrey Rainglas, Bibliothèque Robert Desnos à Montreuil (93)

    Pierre Delye nous conte l’histoire d’une amitié entre deux êtres très différents: un très gros éléphant et une toute petite souris. Au fil des pages, nous assistons à leur rencontre, à leur voyage pour découvrir le monde, jusqu’à leur installation commune dans une jolie petite maison.
    Ce décalage physique entre les deux personnages donne lieu à de multiples saynètes drôles et attendrissantes. L’air de rien, l’auteur aborde des thèmes profonds comme la différence, l’écoute de l’autre, la solidarité.
    L’humour franc du texte, mis en valeur par les dessins pleins de fougue de Ronan Badel, signe la réussite de ce livre pour les plus petits.

  • Rat et les animaux moches

    De Sibylline et Jérôme d’Aviau, Delcourt.

    L’avis de Pascale Joncour, Centre national du livre pour enfants / BnF

    L’esprit de La Fontaine et de Voltaire soufflent dans cet album singulier qui offre aux petits et aux grands une véritable leçon de tolérance et de philosophie à travers les aventures de Rat, repoussé par les humains, qui trouve refuge au village des animaux moches où vit une communauté de petites et grosses bêtes toutes très gentilles en dépit de leur physique ingrat et effrayant !

  • Minivip & supervi

    De Bruno Bozzetto et Grégory Panacionne, Soleil. Traduit de l’italien par Camille Pazdej.

    L’avis de Gaëlle Maisonnier, Salon du livre et de la presse jeunesse

    Deux frères issus d’une noble lignée de super-héros, l’un très costaud mais déprimé et l’autre gringalet mais très futé, font face à une menace sans précédent qui risque de détruire la Terre ! Les auteurs livrent un récit aux accents rétro-futuristes, au ton décalé et absurde. Les personnages de l’auteur et réalisateur de films d’animation Bruno Bozzetto, à l’esthétique des années 1950, sont irrésistiblement mis en dessin par le trait expressif et cartoonesque de Gregory Pannacione. Inventions loufoques, situations burlesques et revisite du mythe du super-héros… autant d’ingrédients détonants pour une très bonne lecture !

  • BONNES LECTURES - JUILLET
  • Ceux qui restent

    De Josep Busquet et Alex Xoül, Delcourt. Traduit de l’espagnol par Karine Beuzelin

  • Les Ravencroft

    De Davide Cali et Valentina Brancati, Éditions Kramiek. Traduit de l’italien

  • Nous sommes Sportacus

    De Victor Marco, Sarbacane.

  • Rubis et sa clique

    D’Eddie Pittman, Rue de Sèvres. Traduit de l’anglais par Fanny Soubiran.

  • The End

    De Zep, Rue de Sèvres

  • TOP 3 - JUIN 2018
  • Je suis un autre

    De Rodolphe et Laurent Gnoni (Soleil)

    l’avis de Rihanata Quenum-Sanfo, enseignante documentaliste au lycée Jean-Jaurès de Montreuil.

    Dans les calanques, les jumeaux Peppo et Sylvio profitent de l’été loin de leurs parents. Pêcher, flâner, explorer, regarder les filles rythment les journées de ces deux adolescents aussi différents que fusionnels. Tout change quand une femme mystérieuse s’installe dans le village. La fascination qu’elle exerce immédiatement sur Peppo déplait fortement à Sylvio qui voit son frère s’éloigner pour nouer une relation intense avec la belle voisine… jusqu’au jour où celle-ci est retrouvée assassinée. Ce thriller psychologique installe une ambiance pesante servie par un dessin rétro, coloré en bi-chromie. Un roman graphique sur la dualité qui joue autant avec le trouble du lecteur que celui des personnages !

  • L'été fantôme

    D’Elizabeth Holeville (Glénat)

    L’avis de Delphine Dumont, du SLPJ

    1 maison de vacances chargée de souvenirs, 4 cousines, 1 grand-mère, 1 chien et… 1 fantôme. Celui de Lise, la grande-tante qui hante les lieux depuis sa mystérieuse mort, il y a 60 ans. Original et profond, tant dans le fond que dans la forme, ce roman graphique oscille entre récit sur l’enfance, l’adolescence et conte moderne où le surnaturel vient souligner la difficulté de grandir. Très jolie BD, sensible et surprenante, d’une jeune auteure à suivre !

  • Le Veilleur des Brumes

    De Robert Kondo et Dice Tsutsumi (Grafiteen). Traduit de l’anglais.

    L’avis de Céline Marguerie, bibliothécaire à bibliothèque Rainer Maria Rilke à Paris

    Pierre est le veilleur de brumes, tout comme son père l’était avant de disparaître. C’est d’ailleurs lui qui a conçu le moulin que le veilleur doit actionner toutes les douze heures afin de protéger la ville de ces brumes mortelles.
    Une bien lourde charge pour ce jeune cochon orphelin. Un soir, le moulin casse…
    Album superbement adapté d’un court-métrage d’animation multi-primé. Une histoire forte et intelligente servie par une illustration étrange et envoûtante. Une très belle découverte.

  • Les bonnes lectures de juin
  • Barricades

    De Charlotte Bousquet et Jaypee (Gulf Stream)

  • La bobines d'Alfred

    De Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz, (Rue de Sèvres)

  • Claudine à l'école

    De Lucie Durbiano (Gallimard)

  • l'Enfant et la Rivière

    D’Henri Bosco et Xavier Coste (Sarbacane)

  • Manu à la Montagne

    De Diego Arandojo et Ed (Bang)

  • Sorceline

    De Sylvia Douyé et Paola Antista (Vents d’ouest)

  • Spinning

    De Tillie Walden (Gallimard). Traduit de l’anglais par Alice Marchand

  • TOP 3 - AVRIL
  • Claude et Morino

    d’Adrien Albert (L’école des Loisirs)

    L’avis de Viviane Durand, orthophoniste

    Morino est pour la première fois en vacances d’été sans ses parents et fait inopinément la connaissance de Claude. Bon, Morino est un jeune taureau et Claude un squelette vert pomme, mais les enfants n’hésitent pas à partager leur découverte de l’amitié et ce concentré d’expériences, qu’offre la parenthèse estivale.
    Un dessin épuré et expressif, des cases parfois sans case ou une seule pour toute la page quand le propos l’exige, pas de texte là où il risque de diluer l’image ; un humour intelligent qui s’adresse aux lecteurs dans leur éclectisme bienvenu à l’image des amis qui fêtent, à l’épilogue, l’arrivée de Claude et Morino… comme nous !

  • L'atelier des sorciers

    de Kamome Shirahama, traduit du japonais par Fédoua Lamodière (Pika)

    L’avis de Gaëlle Maisonnier, Salon du livre et de la presse jeunesse

    Dans un univers merveilleux où la magie est partout, la jeune Coco ne possède pas le don de naissance indispensable pour réaliser son rêve : intégrer la caste très fermée des sorciers. Un événement tragique la mettra sur la route d’un mage mystérieux qui, contre toute attente, en fera son élève… Si le scénario reprend certains codes récurrents du manga d’aventure, l’auteure nous emporte dans un récit prometteur, au rythme soutenu et visuellement somptueux. Le décor est planté dans ce premier tome et il nous tarde de lire la suite des aventures de notre apprentie sorcière…

  • Les Incroyables Aventures de l’enfant plume

    de Jorge Corona et Jen Hickman, traduit de l’anglais par Isabelle Bauthian (Vents d’Ouest)

    L’avis de Delphine Dumont, Salon du livre et de la presse jeunesse

    Le noir labyrinthe entoure la cité, prison dorée réservée aux nantis. Du côté sombre du mur vit Poe, l’étrange enfant plume, protégé par son père adoptif ; de l’autre vit Bianca, élevée dans le confort et l’ennui. Tous deux rêvent d’aventures. Tout va basculer le jour de leur rencontre.
    Cette fable initiatique teintée de merveilleux nous embarque dans un monde bâti sur les inégalités, dont on découvre les règles petit à petit.
    Le récit est dynamique, et les trouvailles graphiques évoquent l’univers des comics. Ambiance réussie pour ce premier tome de série.

  • BONNES LECTURES
  • Aubépine : le Génie Saligaud, de Karensac et Thom Pico (Dupuis)

  • Le bonheur c'est simple comme un bento de yuzu

    d’Umetaro Aoi, traduit du japonais par Fédoua Lamodière (nobi nobi)

  • L'Homme gribouillé

    de Serge Lehman et Frederik Peeters (Delcourt)

  • Mickey et l'Océan Perdu

    de Denis-Pirre Filippi, Silvio Cambo et Gaspard Yvan (Glénat)

  • Stig & Tilde : l'île du disparu

    de Max de Radiguès (Sarbacane)

  • The Promised Neverland

    de Kaiu Shirai et Posuka Demisu, traduit du japonais par Sylvain Chollet (Kazé)

  • TOP 3 - MARS
  • Cheval de bois, cheval de vent

    de Wilfrid Lupano et Gradimir Smudja, Delcourt

    Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du roi ! Désintéressé par les innombrables cadeaux qui lui arrivent de toutes parts, il ne pense qu’à une chose : déguster son incroyable gâteau. Mais c’est sans compter la malice et l’habileté de deux enfants qui déboulent sur un cheval de vent. S’en suit alors une course poursuite improbable, à travers la ville : le roi juché sur son cheval de bois (lui même porté par les soldats) tente de rattraper les jeunes voleurs. Un conte foisonnant, déjanté, caustique et totalement jubilatoire !

  • Le Journal d'Anne Frank

    de David Polonsky, et Ari Folman, traduit de l’anglais par de Claire Desserrey, Isabelle Rosselin et Philippe Noble, Calmann-Levy

    Ce roman graphique offre une relecture à la fois libre et fidèle de ce témoignage essentiel. Inventive, dense, drôle, cette adaptation propose une (re)découverte intelligente et émouvante de l’histoire de cette jeune fille au destin marquant et tragique. Une version respectueuse et audacieuse qui s’adresse au plus grand nombre !

  • Seule

    de Denis lapière, et Ricard Efa, Futuropolis

    1936. La guerre dévaste l’Espagne. Lola, 7 ans vit, séparée de sa mère, chez ses grands-parents dans la campagne. Mais ils doivent tout quitter pour échapper aux franquistes. Alors que son grand-père suit sa femme blessée, Lola décide de rejoindre sa maison natale et part sur les chemins, seule avec son baluchon. Inspirée d’une histoire vraie, cette bande dessinée témoigne de la guerre civile à hauteur d’enfant : fort et juste !

  • BONNES LECTURES - MARS
  • 5 Mondes : Le prince de cobalt

    de Mark Siegel, Alexis Siegel, Xanthe Bouma, Matt Rockfeller, et Boya Sun, Gallimard jeunesse

  • Emma G.Wildford

    de Zidrou, et Edith, Soleil

  • Papayou

    de Matthias Aregui, Thierry Magnier

  • Les Carnets de Cerise - Tome 5

    de Joris Chamblain, et Aurélie Neyret, Soleil

  • Souvenirs d'Emanon

    de Kenji Tsuruta, et Shinki Kajio, Ki-oon

  • Supercool

    de Tanja Esch, Biscoto