SalonAfficher le menu
Guillaume Duprat

Guillaume Duprat

Depuis toujours, l'Univers suscite de nombreuses interrogations. Guillaume Duprat les rassemble en créant une très belle relation entre l'imaginaire et la science à travers son ouvrage Univers, des mondes grecs aux multivers.

Que révèlent vos recherches sur les représentations du monde, de nos sociétés ou de celles plus méconnues ?

 

Du point de vue de l’imaginaire, elles révèlent de nombreux points communs entre les cultures. Il y a des symboles et des types de représentations qui sont liés entre eux. Que ce soit au coeur des ethnies d’Afrique ou d’Amérique du Sud, on arrive à trouver des questionnements similaires aux nôtres : comment le monde s’est créé ? à quoi il ressemble ? comment il fonctionne ? Il y a une dimension universelle. Pourtant, en même temps, il y a aussi une grande diversité et des spécifiˆcités dans la manière de concevoir le monde, à travers une oscillation entre ce qui relève du général et du particulier. Je travaille moi-même toujours entre ces deux échelles.

 

En quoi les questions de représentations du monde motivent-elles votre travail d’auteur ?

 

J’aime travailler sur le temps long et les visions de loin, en prenant du recul. L’imaginaire scientiˆfique est méconnu, alors qu’il gagnerait à se faire connaître. Mes livres rendent ses métaphores. Chacun d’entre nous est tellement peu de chose dans l’univers, alors ça laisse de la place pour l’imagination. Elle n’est pas réservée aux scientiˆfiques. Le jeune lecteur peut s’approprier toutes ces questions, et s’interroger sur ce qui va au-delà de ce que l’on peut voir.

 

Guillaume Duprat, Univers, des mondes grecs aux multivers, Saltimbanque.