SalonAfficher le menu
L’interview #nosfuturs de Émile Bravo

L’interview #nosfuturs de Émile Bravo

Je reste un optimiste: je crois en l’être humain !

Émile Bravo s'empare de Spirou pour livrer une aventure en plusieurs tome. Le première partie Spirou, L'Espoir malgré tout vient de paraître chez Dupuis. L'auteur propose une histoire forte pour éveiller la jeunesse et lui faire découvrir des périodes sombres de notre Histoire à travers un personnage populaire et accessible.
À découvrir du 28 novembre au 3 décembre dans l'exposition du Salon.

Pourquoi faire appel aux affres du passé et à la dimension géopolitique pour cette nouvelle histoire de Spirou ?

Nous sommes toutes et tous des enfants dont les ancêtres ont vécu des conflits. Or, nous nous sommes forcément demandé ce que nous aurions nous-mêmes fait à leur place, à l’époque. J’ai accumulé énormément d’informations depuis mon enfance à travers des témoignages de gens qui, finalement, n’ont pas fait grand-chose! Et c’est cela qui m’intéressait: non pas de raconter de grands exploits de résistance, mais plutôt de montrer le quotidien subi dans une période de guerre. Se replonger dans cette période, c’était aussi une façon de transmettre l’Histoire aux jeunes avec un personnage populaire.

Quels enseignements tirer de l’agitation du monde d’hier ?

Tout ce que je demande à l’espèce humaine, c’est de se comporter de façon humaine! Même dans le pire des cas. Il faut le rappeler constamment, et se replonger dans ces périodes pour comprendre que ce n’était pas la faute de certaines personnes, que ça aurait pu arriver à n’importe qui. Continuer de stigmatiser les autres ne permettra pas d’avancer. Mais je reste un optimiste: je crois en l’être humain!

 

Spirou, L’Espoir malgré tout (Première partie), Dupuis, 2018