Afficher le menu
Jeux et enjeux de la couleur dans les albums – <i> nouveau </i> – <i>à distance</i>

Jeux et enjeux de la couleur dans les albums – nouveau à distance

S'agissant des albums, les usages de la couleur ne font l'objet que de rares études. Faute de formation des médiateurs et parce que l'histoire mouvementée des couleurs véhicule des codes non-écrits, des normes variables, des compétences mais aussi des tabous et des préjugés, les langages chromatiques sont souvent supposés indicibles. Pourtant, les savoirs, les savoir-faire et les intuitions fulgurantes des créateurs d'images "en couleur(s)" sont, à l'égal des textes, des dessins et des supports matériels des albums, des vecteurs du sens et des émotions qu'il convient d'éclairer.

Date : jeudi 10 juin 2021

Durée : 1 journée

Horaire : 10H-16H30

Formateurs : Christian Bruel, formateur, éditeur et auteur

Publics : Personnels du secteur "petite enfance", bibliothécaires, documentalistes, enseignants, professionnels et bénévoles d’associations, libraires.

Objectifs : La couleur est une construction culturelle complexe et instable qui ne se laisse pas aborder facilement. La physique, la chimie, la physiologie, les techniques mais aussi l'histoire de l'art, l'esthétique, l'idéologie, la symbolique et même la morale entrent en jeu. Sans compter la mode, le commerce, l'économie... Et bien sûr la couleur n'est jamais seule : il y a les autres couleurs et les interactions tant entre elles qu'avec les supports et les intentions de ceux qui en font usage. C'est modestement donc que l'on cherchera à situer les albums dans ce maelström en montrant d'une part comment ils parlent eux-mêmes de la couleur à leurs lecteurs et surtout quels sont les divers langages chromatiques adoptés par les artistes de l'album.

Programme :

Contenu :
Il nous faudra faire un bref détour par les diverses théories scientifiques et artistiques de la couleur avant de brosser l’évolution vertigineuse des paysages chromatiques de l’album d’hier et d’aujourd’hui.

Déroulé :
Une sélection d’ouvrages théoriques et d’albums présents sur place servira le propos. Au-delà des éternels coloriages plus ou moins esthétisants, on rencontrera, entre autres, des couleurs s’affranchissant de l’obligation réaliste chez Nadja ou Grégoire Solotareff, des usages narratifs de la couleur, chez Anaïs Vaugelade par exemple, symboliques chez Leo Lionni, strictement contrastés dans les œuvres de Kveta Pacovskà, tourbillonnants du côté d’Audrey Spiri et tendant vers l’abstraction chez Paul Cox ou Michel Galvin.

 

Méthodes pédagogiques :

Afin d’étayer des lectures et des médiations plus expertes, l’exposé de type magistral portera sur les aspects théoriques et techniques de la couleur et prendra appui sur la sélection d’albums présents. Les détails des albums analysés seront projetés grâce à un visualiseur et il sera procédé à des échanges avec l’assistance. Les personnes présentes disposeront d’une bibliographie thématique.

 

Modalités d'évaluation :

Une attestation de suivi de formation précisant les dates de réalisation, les horaires et les compétences visées sera remise à chaque participant.

 

Tarifs :

Prise en charge professionnelle : 192 € TTC
Prise en charge individuelle : 84 € TTC
Étudiants / demandeurs d’emploi : 48 € TTC

Délocalisée dans votre structure : 1 620 € TTC