Afficher le menu
Corps différents, récits manquants

Corps différents, récits manquants

Un parcours CAC mené avec l’écrivaine Valentine Goby et une classe du Collège Antoine-Laurent de Lavoisier à Pantin, en collaboration avec l’enseignante de français et la professeure-documentaliste.

Le projet : Il s’agit de conduire, via la lecture du roman de Valentine Goby, L’anguille, sorti en 2020, une visite de musée, des échanges oraux et des ateliers d’écriture, une réflexion sur ce que signifie la norme dans toutes ses acceptions, en particulier l’aspect genré garçon-fille et la situation de handicap. A travers des oeuvres d’art (Botero, Rubens, Niki de Saint-Phalle mais aussi et surtout les statues aux membres absents, représentations amputées de la galerie des Antiquités du Louvre), réfléchir à ce qui est beau, au récit des corps manquants, à l’idée, aussi de “réparation” en inventant des histoires à ces œuvres. Une partie « arts visuels” permettra de travailler sur l’idée d’intégrité des corps en les complétant et en les magnifiant. Certains textes seront produits en collectif, la classe construisant ensemble le récit. Puis les élèves pourront tenter l’exercice de manière autonome en choisissant une statue qui les touche particulièrement.

L’autrice : Autrice de grande renommée, Valentine Goby écrit actuellement un roman adulte chez Actes Sud. Dans le cadre du parcours, c’est son livre “L’anguille”, publié chez Thierry Magnier en août 2020, qui servira de support au projet. Son travail porte principalement sur la place centrale du corps et du rapport à la différence dans son travail d’autrice, aussi bien en littérature adulte qu’en jeunesse, depuis 20 ans.

Ouvrage de référence : L’Anguille, édition Thierry Magnier, 2020