Afficher le menu
Le Parc d’attractions littéraires du Salon : Une nouvelle formule pour des actions démultipliées

Le Parc d’attractions littéraires du Salon : Une nouvelle formule pour des actions démultipliées

Le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine–Saint-Denis redessine son Parc d’attractions littéraires pour toucher davantage de publics, se développer en Seine–Saint-Denis, en Île-de-France, ainsi qu’au plan national et coller au plus près des conditions sanitaires en vigueur.

Le Parc d’attractions littéraires est programmé dans le cadre de la formule 2021 de Partir en Livre, la grande fête du livre de jeunesse organisée par le Centre national du Livre pour le ministère de la Culture sur la thématique Mers et merveilles. #PARTIRENLIVRE

Ambition et objectifs

Proposer de façon massive des activités artistiques et culturelles aux enfants, aux jeunes et aux familles de Seine–Saint-Denis pendant le mois de juillet ; Mettre le meilleur de la littérature de jeunesse dans les mains du plus grand nombre de familles et d’enfants ; Toucher ses publics, en se fixant pendant 10 jours au Parc Georges-Valbon à La Courneuve, puis en se déplaçant vers les quartiers, les villes, les centres sociaux, les accueils de loisirs, les bibliothèques, en collaboration avec les villes accueillant l’initiative.

Le Parc d’attractions littéraires en trois temps, quatre mouvements

En Seine-Saint-Denis

Le Parcofixe  – Du 30 juin au 9 juillet :

Au Parc Georges Valbon, La Courneuve. Des installations autour de trois axes — deux espaces d’exposition, de lectures, liés à chaque artiste et d’ateliers — collectifs et individuels. En présence de médiateurs et de comédiens. À ces propositions s’ajouteront celles du Labo des histoires et du réseau des médiathèques de Plaine commune (mobilab).

Les Parcomobiles – Du 12 juillet au 24 juillet :

Dans plus de 25 villes du département, une installation temporaire, sur une journée, 100 m2 pour donner à lire, jouer et écouter autour du thème. En présence de médiateurs et de comédiens.

Les villes relais – À partir du 30 juin :

30 des bibliothèques, des accueils de loisirs, des associations de 30 villes du département adoptent les outils de médiations littéraires créés par le Salon pour les déployer largement dans leurs initiatives d’été, au plus près des familles et des jeunes publics.

En Île-de-France

Les Parcoplages – Pendant trois semaines, du jeudi au dimanche :

Installation dans six bases de loisirs d’Île-de-France.

Les Parcokits – Pendant tout l’été :

Dans le cadre de l’Été culturel, l’équipe du Salon dote de kits de vacances littéraires 60 bibliothèques d’Île-de-France et les accompagne – 25 000 cahiers de vacances, des kits d’ateliers pour mener aisément des animations, des conseils bibliographiques pour alimenter les lectures et les fonds des bibliothèques.

Et partout en France

Le Parcovirtuel :

Pendant toute la durée de l’événement, une reprise en version digitale d’une partie des contenus physiques développés (lectures, ateliers) + autres contenus… (ressources, bibliographies, etc).

L’Été Des livres à soi :

Pendant toute la durée de l’événement, les structures qui portent l’opération Des livres à soi pourront bénéficier d’une déclinaison de l’exposition Ah, l’eau ! de Bernadette Gervais sous forme de reproductions permettant d’organiser des ateliers d’images (création de cahiers d’images, de leporello, d’expositions originales…) avec les familles qui mènent ou ont mené le programme Des livres à soi (une centaine de villes).