Des Livres à soiAfficher le menu
De Clichy-sous-Bois à l’île de La Réunion

De Clichy-sous-Bois à l’île de La Réunion

Des livres à soi… à Liv’ la Kaz*

Avec le soutien du ministère de la Culture, ce début 2019 confirme l’élargissement du dispositif de médiation à la littérature jeunesse Des Livres à soi avec, pour ce 1er trimestre, près d’une quarantaine de journées programmées de formation professionnelle et d’ateliers pour les parents qui participent à cette action, dans différents départements métropolitains et d’outre-mer.

Cette action vise à donner aux parents, quelle que soit leur « compétence lecture », les moyens et la confiance nécessaires à la découverte et à l’usage du livre jeunesse avec leurs enfants. Il est mis en œuvre dans les « quartiers politique de la ville » avec des lieux d’accueil social et les structures de proximité liées à la lecture.

Différents temps composent chaque cycle du programme :
– Une formation à la médiation en littérature jeunesse pour les professionnels qui accueilleront et animeront dans leurs structures les « ateliers parents ».
– Cinq ateliers de familiarisation et de manipulation avec les livres, un atelier bilan et des sorties en bibliothèque, en librairie ou dans des salons et festivals de littérature avec les parents.

Chaque atelier « Parent » propose une approche physique avec les livres et un véritable cheminement à travers les ouvrages qui permettent de favoriser la confiance dans les capacités de lecture de chaque participant. Ainsi les mécanismes des livres « Pop-up » mobilisent le corps et redéploient le rôle du lecteur à travers différentes façons de raconter une histoire. « Les histoires sans texte » invitent à narrer sans contrainte de langue. « Les imagiers et abécédaires » ouvrent à l’apprentissage du vocabulaire. Quant aux « livres animés » et « livres-jeux » qui s’appuient sur d’autres médias, ils incitent à renouveler la façon de partager des livres en famille.

Un accompagnement tout au long de l’action
Le Salon accompagne aussi bien les professionnels que les parents en proposant divers guides qui permettent de suivre l’évolution du programme. Il a également conçu un « Imagier pour lire ensemble » esquissant différentes postures du corps, manières de lire ensemble et possibles lieux de lecture (chez soi, dehors…).

Enfin, tous les professionnels participants au projet bénéficient, via Kibookin, le réseau social de la littérature jeunesse, d’une plateforme numérique collaborative réservée** animée par les équipes du Salon qui y proposent recommandations et ressources. Ce groupe privé constitue aussi un espace de discussion, pour tous les acteurs impliqués partout en France, qui offre la possibilité d’échanger des conseils, des expériences et des idées de réalisation en temps réel.

* Nom donné au projet développé à La Réunion signifiant « La case à lire ».

** Développée, pour Des livres à soi, avec le soutien du Ministère de la Culture, dans le cadre de l’appel à projets national «Action culturelle et langue française» / Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF).

Voir le calendrier du premier trimestre 2019