SalonAfficher le menu
L’Éloge de la lenteur : Suspendre le temps

L’Éloge de la lenteur : Suspendre le temps

Lolita Séchan et Anne Herbauts voient dans le thème de cette 35e édition un super-pouvoir littéraire.

Lolita Séchan

Autrice-illustratrice

« Je créé sur les thématiques qui me touchent et je me laisse principalement guider par mes obsessions. Un peu esclave de mon instinct, ce qui n’est pas évident quand ça bloque. Par la suite, tant mieux si ça parle aux lecteurs. Mais je crois que les enfants ont profondément besoin de se poser. De ralentir. Je l’ai vu avec ma fille : elle n’est jamais plus heureuse que lorsqu’on s’assoit par terre dans sa chambre avec de la musique (sur CD!) ou qu’on se met à dessiner côte à côte. Stopper la course. Etre face à face. C’est compliqué de nos jours, c’est presque un effort supérieur à l’énergie que demande la cavale, mais ça remplie infiniment plus. »

Tout le monde devrait rester tranquille près d’un ruisseau et écouter, Actes Sud BD, 2018
Autre titre : Une échappée de Bartok Biloba, Actes Sud BD, 2018

Anne Herbauts

Autrice-illustratrice

« Le temps est ma thématique centrale depuis mes études. Pour moi, le livre est une matière temps où chaque page me permet de raconter, décorder, aller dans les marges, tout en gardant le fil central du livre – aussi bien dans la narration que dans la lisibilité de l’image. Papier et temps. Prendre le temps de lire, de se perdre, de penser. Le pouvoir du livre est de « suspendre » le temps. Le vent des pages a le pouvoir d’étirer ou concentrer le réel. De rendre le réel touchable. »

En coup de vent, Casterman, 2019
Autres titres : La Tête dans la haie, avec Frédérique Dolphijn, Esperluète, 2019 / Martin Minet : Le Point du jour, Pastel-l’école des loisirs, 2019