Pépites Afficher le menu

Top 3 et bonnes lectures : Livres Audio

Chaque mois, un comité de lecture dédié aux livres audio explore l’actualité éditoriale, pour proposer un choix de titres parmi les plus remarqués : avec un “Top 3” et des bonnes lectures à découvrir.

  • TOP - SEPTEMBRE 2018
  • Contes d’Afrique de l’Ouest

    D’Elsa et Amala Valentin, musique de Paul Henrik Kuchenbuch (Trois Petits Points).

    Quatre contes traditionnels wolof, mandingue et peuhl, inédits et revisités par Elsa Valentin. Elsa et Amala Valentin content à deux voix douces, chaudes, pleines d’émotion et interprètent les petites chansons de chacune des histoires. La mise en sons (insectes, singes, oiseaux, jungle) et musique (valiha, doun-doun, djembé, balafon et mini- guitare), signée Paul Henrik Kuchenbuch, transporte en Afrique. On y chemine aux côtés de filles et de femmes d’Afrique, sensibles, courageuses et particulièrement déterminées.

  • Le Crapaud au Pays des trois Lunes

    D’Olivier Prou, interprété par Moïra Conrath, illustré par Ivan Sollogoub, musique de Guillaume Guino, Clément Landais et Yann Féry. (Le Label dans la Forêt)

    Un conte musical, un soir à deux pas de l’été…
    Edgar est un gros crapaud un peu ronchon. Il n’aime pas se mouiller, il ne sait pas nager. Un soir, près de sa mare aux nénuphars, une rainette agile et pas gênée s’en vient lui claironner ses quatre vérités : « Mon pauvre Edgar, tu es le plus laid des plus laids de tous les crapauds de la mare. Et bon sang que tu sens mauvais ! » Edgar se penche vers son reflet dans l’eau.
    S’engage alors une aventure initiatique à la recherche de la beauté intérieure, sous l’oeil d’une drôle de lune, et au fil des sons de chants traditionnels du monde.
    Edgar va-t-il oser plonger dans l’eau ? Va-t-il devenir girafe ? Apprivoisera-t-il son reflet ? Deviendra-t-il beau et courageux ?

  • Le Petit Poucet et l'Usine à Saucisses

    De Sophie Azambre Leroy, Benoît Preteseille et Carl Roosens(Biscoto)

    Tout allait bien dans la vie de Poucet et de ses frères, jusqu’à ce que leur charmante maison à l’écart de la ville soit engloutie par le béton et que leurs parents disparaissent. Perdus au milieu de la nouvelle zone commerciale qui a remplacé les champs et les potagers, ils devront explorer d’obscurs hangars pour essayer de retrouver leurs parents chéris. Un seul espoir : une lumière émane de la grande usine à saucisses de l’inquiétant Monsieur Grogra… Est-ce un havre de paix ou un piège diabolique ? Le Petit Poucet à l’usine à saucisses est une relecture vive et déjantée du célèbre conte raconté et mis en musique par le duo Savon tranchant et Carl Roosens.

  • Bonnes lectures
  • Le Dernier Jour

    De Sébastien Rost et Nicolas Pantalacci, avec les voix de Pascal Légitimus, Gérald Genty, Laura Cahen, Karimouche, Alexis HK, Barcella, Oldelaf, et Syrano (Papaluna)

  • Jazzoo 2

    D’Anna-Pi Lennstrand, musique de Oddjob, illustrations de Ben Javens. Traduit du suédois par Caroline Berg (Le Label dans la Forêt). A paraître le 4 octobre 2018.

  • Loin de Garbo

    De Sigrid Baffert, composé par Alexis Ciesla, illustré par Natali Fortier, interprété par le Collectif de l’Autre Moitié et raconté par Jean-Pierre Darroussin (Editions des Braques)

  • Le Miroir et le CoquelicotL'Histoire d'un Géant sauvé par une petite souris...ou presque

    De Guy Prunier, interprété par Guy Prunier et Marion Cordier, musique de Marion Cordier, couverture illustrée par Ilya Green (Oui’Dire Editions)

  • Tous heureux

    De Valérie Bour, interprété par Marianne James, musique de Sébastien Buffet, illustrations de Soufie (Editions des Braques)

  • TOP 3 - JUIN 2018
  • Minute, papillon !

    Écrit et interprété par Alain Schneider, illustré par Vincent Farges. Musiques d’Alain Schneider, De Joanne Mathaly, Cyril Dompier, Thierry Garcia. (Éditions des Braques)

    L’avis de Françoise Tenier, ancienne bibliothécaire, spécialiste du livre audio

    Des bestioles, des grosses et des petites, des vraies et des mythiques : de l’hippopotame à la fourmi, du loup au dragon domestique. Alain Schneider aime les mots, jouer avec eux, en inventer de nouveaux. De sa voix veloutée, il fait des inventaires (c’est fou ce qu’on trouve dans une poche de kangourou), déroule des allitérations sur le « Y » de yéti ou les « P » d’hippopotame et propose aux enfants des refrains rigolos à reprendre en chœur (facile avec les paroles dans l’album illustré par les images pleines d’humour de Vincent Farges). Avec en prime la jolie guitare de Thierry Garcia et les percussions de Thierry Dompier.

  • Nouchka et la grande question

    De David Sire, interprété par Serena Fisseau, illustré par Soline Garry. Musique de Samuel Strouk, Fred Soul et Valentin Mussou. (Le Label dans la Forêt)

    L’avis de Florence de l’émission « Des cailloux dans l’engrenage » sur Radio Libertaire

    Délicatesse et intensité. Gorge nouée sans pathos. Illustrations et mise en page lumineuses de Soline Garry. Texte poétique de David Sire. Musique sensible de Samuel Strouk. L’album, le conte musical et le spectacle de Séréna Fisseau proposent une réponse simple et généreuse face à l’incompréhension, à la douleur innommable. La mort choisie de son papa est un thème aussi rare que cette approche toute en chatoiements. C’est la dame de service de l’école qui permettra à l’enfant de recouvrer la parole, de ré-accéder à l’autre, de revivre dans la joie. En somme, la résilience.

  • Place Tahrir, le jour où l’espoir nous a prises par surprise

    De Jihad Darwiche, musique d’Henry Torgue, illustration de Gilles Rapaport (éditions oui’dire)

    L’avis de Camille Olivas du Salon du livre et de la presse jeunesse.

    Place Tahrir : Le jour où l’espoir nous a prises par surprise, un livre audio pour les plus grands, recueille et retranscrit les témoignages de trois femmes, d’âge et de milieux sociaux différents, qui ont participé à la révolution égyptienne de 2011.
    Ces récits de vie, captivants et émouvants, interpellent le lecteur-auditeur sur la place des femmes dans les sociétés, sur la liberté, et la capacité des peuples à se mobiliser et se révolter en son nom.
    Jihad Darwiche, accompagnée d’un piano mélancolique, réalise une interprétation très juste, à la fois en français et en arabe, pour rendre le plus bel hommage à ces trois femmes.

  • BONNES LECTURES - JUIN 2018
  • C’est la petite bête qui monte

    Écrit par Elsa Devernois, interprété par Alexandra Mori, illustré par Audrey Calleja. Musique composée par Ludovic Rocca (Benjamins media).

  • Crapaud et le génie du ciel

    D’Isabelle Genlis. Illustré par Marta Farina. Musique composée par Oanh Phuong (Éditions oui’dire)

  • Contes d’Afrique : les animaux

    De Souleymane Mbodj, illustrations de Roland Garrigue (Milan).

  • Le Dattier du Sultan de Zanzibar

    Écrit et interprété par François Vincent. Illustré par Joan Negrescolor. Musique de Manu Chehab, Aymeric Krol (Éditions oui’dire)

  • Amanha : voyage musical au Brésil

    De Zaf Zapha et Laura Guéry (LaCaZa).

  • TOP 3 - MARS 2018
  • Au pays des porteurs de kilt

    Écrit et interprété par de Fiona MacLeod, illustration de Vanessa Hié, musique de Camille Raibaud, Mickaël Cozien, Bruno Maurice (Ouï Dire)

    L’avis de Camille Olivas, Salon du livre et de la presse jeunesse

    Fiona MacLeod, conteuse écossaise de renom, offre une incroyable prestation orale. Ceux qui sont sensibles à la mélodie des langues britanniques succomberont à son accent. Six contes traditionnels choisis avec soin font ici la part belle aux histoires drôles, fantastiques, toutes délicieusement absurdes. Un top personnel des plus convaincants pour ces 55 minutes d’immersion sensible sur l’île de Skye.

  • Bou et Les 3 Zours

    Écrit et interprété par Elsa Valentin, jaquette illustrée par Ilya Green, musique de Nicolas Mialocq (Trois Petits Points)

    L’avis de Françoise Tenier, ancienne bibliothécaire, spécialiste du livre audio

    Elsa Valentin aime les jeux de langage : néologismes et mots-valises font merveille dans Bou, version personnelle de Boucle d’Or et dans Zette et Zotte récit d’une grève d’« ouvrieuses d’uzine », sujet inédit dans un album pour enfants tandis que dictons et bribes de comptines émaillent les prescriptions pour de rire de La Déjeunite de Mme Mouche. Détachées des illustrations des albums d’origine* ces textes prennent une saveur toute particulière. Au jeune auditeur de créer ses propres images en écoutant la voix douce et souriante de l’auteure, joliment ponctuée par le piano de Nicolas Mialocq.
    * parus à l’Atelier du poisson soluble.

  • La Plus Belle des Berceuses

    De Piers Faccini traduit de l’anglais par Amélie Couture (Actes Sud)

    L’avis de Florence de l’émission « Des cailloux dans l’engrenage » sur Radio Libertaire

    Le chérubin royal d’un pays de dormeurs est insomniaque, de quoi rendre fou tout le royaume. Ce conte humoristique est un sans faute de 49 minutes : la présentation, l’illustration, l’histoire originale et la délicieuse façon de la dire, les musiques et les chansons en différentes langues. L’album et le CD sont indispensables l’un à l’autre. Sans oublier la touche de lutte des classes : ah si les gouvernants et leur cour servile avaient écouté la simple servante venue d’un autre pays ! Ce chef-d’oeuvre est à offrir d’urgence à tout ainé à partir de 6 ans et à ses parents, quand le bébé pleure chaque nuit empêchant de dormir la famille tentée de commettre l’irréparable !

  • BONNES LECTURES - MARS 2018
  • Icedream

    D’Anne Loyer, interprété par Philippe Torreton, illustrations de Louis Thomas, musique de Pascale Sangla (Editions des Braques)

  • La Mythologie Grecque

    Écrit et interprété par Claudie Obin, illustration de Nancy Ribard, musique d’ Alice Giraud, Martine France, Robert Arnold, Éric Houdart (oui’Dire)

  • Le roi qui n'aimait pas la musique

    De Mathieu Laine, interprété par Patrick Bruel, musique de Karol Beffa, illustrations de Louis Thomas (Gallimard)