L’expo Notre usine à NOUS

Au cœur de la littérature pour enfants se niche une drôle de fabrique à histoires où les autrices et les auteurs écrivent, dessinent, façonnent des NOUS de toutes sortes. Dans cette Usine à NOUS, chacune œuvre à sa manière, chacun à sa façon. À partir de huit albums récemment parus, la grande exposition européenne du Salon défriche toutes les dimensions du NOUS.

L’exposition « Notre usine à NOUS ! » porte d’entrée du Salon, est aussi librement ouverte à toutes et à tous. Une invitation à pénétrer au cœur de la richesse de l’illustration en littérature jeunesse.

Découvrez les créations de ces 8 illustratrices et illustrateurs.

Visite guidée de huit machines à défricher le NOUS.

Marie Mirgaine, Dix de plus, dix de moins, Albin Michel jeunesse, 2021

Des chiens, des hiboux, des chauves-souris, des plantes, des oiseaux s’entassent les uns sur les autres, accueillis dans une toute petite maison.
Y a-t-il une limite à l’exploration du NOUS ?

Claire Garralon, Regarder les mouches voler, À pas de loups éditions, 2021

Un souvenir puis un autre, un parfum, un secret, une balade en forêt…, et la galerie s’étoffe. Un NOUS tissé de bonheurs simples, colorés, essentiels.

Marion Kadi, Les Reflets d’Hariett, Éditions L’Agrume / Sejer, 2021

Explorer l’intime sous toutes les coutures s’avère bien utile pour découvrir et dompter l’image de soi, celle qui NOUS constitue. Le NOUS se paye un sacré caractère !

Lisen Adbåge, Ceux qui décident (trad. du suédois Marianne Ségol), L’Étagère du bas, 2021

L’esprit d’équipe n’est pas inné. La culture du NOUS n’a rien d’automatique pour certaines bandes, surtout quand il s’agit de garder le pouvoir. Mais il ne faut désespérer de la réussite du NOUS.

Edmond Baudoin, Solveig, texte Mariette Nodet, Mosquito éditions, 2021

Comment dessiner son MOI dans le grand NOUS ? Le NOUS est parfois une épreuve.

Marit Törnqvist, L’Île du bonheur (trad. du néerlandais Maurice Lomré), La Joie de lire éditions, 2021

Le NOUS est aussi un chemin intérieur ouvrant de nouveaux possibles.

Claudia Palmarucci, Le Cauchemar du Thylacine, texte de Davide Cali (trad. de l’italien Béatrice Didiot), La Partie, 2021

Une fable onirique et écologique où le NOUS n’est pas forcément éternel.

Aina Bestard, La Fabuleuse Histoire de la Terre (trad. du catalan Philippe Godard), Saltimbanque, 2020

Poussières d’étoiles, Big-Bang, la venue du NOUS est bien aventureuse.

Inscrite dans le cadre des Olympiades Culturelles en Seine-Saint-Denis, cette exposition européenne reçoit le soutien de L’Institut Ramon Llull (Catalogne), L’Istituto italiano di cultura de Paris, l’Institut Suédois et le Swedish Arts Council, Le Nederlands letterenfonds et l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas dans le cadre de « Ton monde, plein de merveilles ».