La Grande Ourse 2022

Qu’il s’agisse d’Ariol, de Mouk, d’Edmond ou encore de Chien pourri, ses personnages n’ont rien à envier aux vraies bandes de copains auxquelles on s’attache forcément.

Il y a dans les images de Marc Boutavant de l’appétit, de la rondeur et de la couleur pour célébrer la joie d’être ensemble, de découvrir toujours plus loin. Des illustrations désopilantes, fourmillant de détails, des situations gags, de la générosité et de l’humour pour rendre à merveille autant le grave que le burlesque…

Une fantaisie aussi qui s’attache à l’enfance et à ses mille et une façons d’être au monde, et ce, depuis plus de 20 ans !

Retrouvez Marc Boutavant au Salon

Dimanche 4 décembre

16h – Rencontre * Avec Marc Boutavant, Grande Ourse 2022. En compagnie de l’équipe du Salon, d’Émile Bravo et des auteurs Astrid Desbordes, Béatrice Fontanel, Colas Gutman et Agnès Mathieu-Daudé.
Modération : Benjamin Roure, Télérama. Pour tous * 45mn / 2 – Scène d’en haut – F17

Découvrez également son planning de dédicaces.

Qu’est-ce que la Grande Ourse ?

Décernée depuis 2019 par le Salon, cette distinction vient éclairer l’œuvre d’une créatrice ou d’un créateur francophone dont l’écriture, le geste, la créativité, d’une ampleur ou d’une audace singulière, marque durablement la littérature jeunesse. La « Grande Ourse » appelle à lever les yeux au firmament pour souligner ce qu’une kyrielle d’étoiles déjà installées forment ensemble comme chemin d’inspiration.

En partenariat avec l’Institut Français, le Salon viendra faire rayonner la Grande Ourse et la littérature jeunesse française à travers le monde.

Biographie

Né à Dijon en 1970 l’artiste vit aujourd’hui à Paris. Sa carrière d’illustrateur et d’auteur de bandes dessinées a décollé dans les années 1990.

Marc Boutavant est le père de plusieurs séries cultes aux personnages attachants tels que Mouk, Ariol, Edmond ou encore Chien pourri. Ces quatre aventures ont été adaptées à la télévision, le dernier en date, Edmond, est sorti en septembre 2022 sur France 5. Son art et sa signature se trouvent dans la façon qu’il a de représenter les émotions à travers ses personnages, et ce, toujours avec malice. Sa maîtrise du dessin burlesque est si rare en littérature jeunesse qu’elle lui est emblématique.

Tout au long de son parcours, Marc Boutavant a travaillé avec différents auteurs comme Astrid Desbordes pour la série Edmond, Agnès Mathieu-Daudé pour l’École des souris, Emmanuelle Guibert pour Ariol et Colas Gutman pour Chien Pourri. À chaque fois, l’illustrateur a su s’approprier l’univers de chacun, au point que l’on se dise que personne d’autre n’aurait pu illustrer ces histoires comme lui.

L’artiste a été primé à plusieurs reprises. En 2019 d’abord, avec le Prix Micheluzzi jeunes lecteurs pour Ariol tome 1-2 (scénario d’Emmanuel Guibert), en 2022 avec une « Mention » au Prix BolognaRagazzi, catégorie Comics – Early Reader, Foire du livre de jeunesse de Bologne pour Ariol tome 15 : Touche pas à mon veau (scénario d’Emmanuel Guibert). Il décroche aussi le Coup de cœur Jeune Public automne de l’Académie Charles-Cros avec Pascal Parisot pour les illustrations de Superchat, A la recherche du paon perdu, avec le texte, les paroles, la musique et l’interprétation de Pascal Parisot.